Feu d’artifice du 14 juillet 2019

Comment prendre de belles photos de feux d’artifice?

C’est toujours une bonne question. Voici ma recette pour le feu d’artifice de cette année:

  • Sensibilité ISO: toujours au minimum, ici ISO 100
  • avec un trépied bien sûr, pour ne pas bouger
  • Autofocus: désactivé, et mise au point faite en manuelle sur l’endroit d’où sera tiré le feu
  • Retardateur 2 secondes, ou télécommande
  • Mode silencieux ou amorti, pour éviter au maximum les vibrations (si possible)
  • Ouverture: f8, pour avoir quelque chose d’assez moyen et passe-partout
  • Durée d’exposition: là, c’est à voir et à adapter en temps réel: s’il n’y a pas beaucoup de fusées ou qui ne se succèdent pas très vite, on peut mettre une pose assez longue – 10s – mais si ça devient surexposé ou « le fouillis » avec trop de fusées et d’explosions sur la photo, là il faut réduire.. 6s, 4s.. à voir.. et il faut se méfier du bouquet final, ça peut devenir très soudainement très lumineux et donc rapidement trop exposé et cramé.
  • Cadrage: soit on essaye d’adapter, soit on garde un cadrage très large quitte à recadrer sur l’ordinateur. Le top, c’est d’avoir 2 appareils photos, un qui cadre très large (et donc, un plan très général pour les fusées hautes et grosses), et un qui fait un zoom plus serré sur le bas du feu d’artifice, pour les fusées genre fontaines.