Week-end à Zermatt

Par Sébastien Closs, Voyage et photos juillet 2010, carnet de voyage août 2010.

Sommet du Cervin et chapelle de montagne

Pour changer d’air, rien de tel que la montagne. Pourquoi pas Zermatt ? Au pied du fameux Cervin (matterhorn), Zermatt est une sympathique station des Alpes suisses très pittoresque. Elle a su conserver ses vieux chalets en bois, sa profusion de fleurs, et son esprit montagnard – touristique.
De là, vous pourrez monter au pied du Cervin, vers le lac du Schwarzee (2500 m d’altitude), ou, sur le même versant, rejoindre le Glacier (Glacier Paradies) en téléphérique, à 3800 m d’altitude. Mais la plus belle vue, et la plus belle montée, est à faire avec le train touristique à crémaillère du Gornergrat, qui vous montera à ce sommet à 3100 m d’altitude.
Un panorama époustouflant se découvre alors : des glaciers à profusion, et une trentaine de sommets enneigés dépassant les 4000 m, avec les stars que sont le Cervin-Matterhorn et du Mont Rose. Vous pourrez redescendre à Zermatt pour ensuite admirer le coucher de soleil sur cette montagne, emblème du Toblerone, suisse évidemment.

Partie 1 : Arrivée et visite de Zermatt

Partie 2 : Montée au lac du Schwarzee

Partie 3 : Montée au Gornergrat en train à crémaillère

Partie 4 : Descente vers le lac du Riffelsee

Partie 5 : Descente vers Riffelberg et observation de marmottes

Partie 6 : Vue sur le Cervin

1 – Arrivée et visite de Zermatt

Zermatt étant une station de montagne interdite aux voitures, il est obligatoire de venir en train. Le trajet en train depuis Visp nous met déjà dans l’ambiance : montées raides, quelques portions de voie à crémaillère, vallée encaissée, torrent de montagne à l’eau bleue.. bienvenue dans les Alpes.

Chalets de Zermatt Fenêtre fleurie Vieux chalet de montagne Centre ville de Zermatt Vieux chalets à Zermatt Centre ville fleuri de Zermatt

 

La gare est quasiment en centre ville de Zermatt. En sortant, on fait tout de suite connaissance avec les nombreux chalets-hôtels, les restaurants, et les vieux chalets au bois gris – usé par le temps. Des voiturettes électriques pourront vous emmener jusqu’aux hôtels.

Un petit tour à pied dans Zermatt est tout de même incontournable : repérer les infrastructures, admirer le panorama des sommets enneigés environnants, et apprécier les chalets fleuris.

2 – Montée au lac du Schwarzee

Le lac du Schwarzee est situé au pied du Cervin (Matterhorn en allemand), à 2500 m d’altitude.

Vue sur les glaciers Vallée de Zermatt Lac du Schwarzsee Lac du schwarzsee et montagnes

 

Reconnaissable parmi les nombreux lacs de Zermatt grâce à sa chapelle, il est accessible par les télécabines – arrêt à la station intermédiaire du Schwarzee.

Les télécabines continuent ensuite plus haut, pour accéder au téléphérique qui mène au Matterhorn Glacier Paradies, à 3800 m d’altitude, au pied du glacier du Matterhorn.

Pourtant, cela reste le « pied » du Cervin, qui culmine lui à 4500 m d’altitude.

3 – Train à crémaillère du Gornergrat

L’incontournable attraction de Zermatt; la visite du sommet du Gornergrat en y montant par le train à crémaillère. Partant de 1600 m d’altitude, le train à crémaillère du Gornergrat vous emmène à 3200 m en une demi-heure. De là, on découvre un panorama époustouflant et insoupsconné depuis en bas : une série de sommets à plus de 4000 m d’altitude d’où descendent de nombreux glaciers qui se rejoignent..

Vue sur les glaciers depuis le Gornergrat Glaciers du Mont Rose Train à crémaillère Train à crémaillère et lac d'altitude

 

Pour les plus observateurs, à côté du lac perdu au milieu des glaciers, on peut apercevoir l’ancien et le nouveau refuge (cône brillant) du Mont Rose.

4 – Descente vers le Riffelsee

Pour mieux apprécier ce panorama sur les glaciers, et grâce à une météo clémente, nous décidons de descendre à pied jusqu’au lac du Riffelsee. Une descente très agréable, du beau temps, le sommet du Cervin qui se dégage des nuages..et un univers très minéral.. voilà la limite avec la haute montagne..

Fleurs de montagne Descente vers le lac Lacs du Riffelsee Sommet du Cervin et reflet dans le lac

 

5 – Descente vers Riffelberg et marmottes

Nous continuons vers la station intermédiaire Riffelberg de la ligne de chemin de fer.

Après l’univers minéral, nous voici au milieu de prairies d’altitude. Avec attention et patience, nous parvenons à observons une marmotte, qui se laisse approcher et photographier. Elle joue ensuite à cache-cache en partant dans son terrier pour reparaître ensuite 20 m plus loin.

Abri pour marmotte Marmotte à l'affut Marmotte cachée

 

6 – Vue sur le Cervin

Pendant cette descente, le sommet du Cervin se dégage des nuages, et il nous appaprait alors dans toute sa majesté de ses 4500 m d’altitude.

L’emblème du Toblerone (et de la suisse) se dévoile…

Le pic du Cervin se dégage Le Cervin dans toute sa majesté Soleil sur le Cervin