Voyage Photo en Irlande

Par Sébastien Closs, Voyage et photos octobre 2008, carnet de voyage novembre 2008.

Reflet sur le lac du Connemara

L’Irlande est une destination incontournable pour tout photographe amateur.
Ce pays réputé vert et pluvieux est une île tout à fait charmante. Un voyage en Irlande vous fait découvrir des paysages à couper le souffle, des paysages montagneux de landes, de pâturages verts avec des troupeaux de moutons en semi liberté, des côtes rocheuses déchiquetées par les vagues, de falaises mais de plages aussi, de beaux petits cottages typiques, des villages pittoresques, et de très beaux sites touristiques.
Notre séjour en Irlande était limité à l’Ouest : le plateau du Burren (près de Shannon), et le Connemara (près de Clifden et Galway). C’est suffisant pour une semaine si on veut se réserver assez de temps pour faire de belles photos.
Mais nous ne verrons pas le beau comté du Kerry ou la Péninsule de Dingle, ni Cork, ni Dublin (la capitale).
Contrairement à l’idée répandue, il ne pleut pas tout le temps. Il pleut fréquemment et c’est un pays très vert, mais les averses ne durent pas longtemps, et le soleil revient assez vite entre deux nuages.

Partie 1 : Paris puis Région du Burren

Partie 2 : Région du Connemara

Partie 3 : En résumé

Partie 1 : Paris puis Région du Burren

Le départ du voyage en Irlande étant fixé à Paris, nous sommes arrivés la veille dans notre capitale.
Voulant faire de belles photos de nuit et ayant le temps, nous décidons d’aller sur la butte de Montmartre. En objectif : le Sacré-Cœur de nuit et illuminé.

Nous arrivons tant bien que mal à faire quelques belles photos malgré la foule.

J1 – Coucher de soleil sur la côte

Après la navette en bus de Paris à l’aéroport (minuscule) de Beauvais, puis un vol bruyant Ryanair jusqu’à Shannon (et un survol de Londres), nous partons immédiatement vers la côte à la hauteur du massif du Burren et non loin des falaises de Moher.
Nous arrivons juste à temps pour admirer un coucher de soleil sur l’océan et sur les iles d’Aran, près de la petite ville de Doolin.

Coucher de soleil, falaises, rochers, reflets dans les flaques d’eau… C’est ainsi que notre séjour en Irlande démarre à toute vitesse.

Un sympathique restaurant typique et chaleureux nous accueille à Doolin, ville de pêcheur ; puis le Bed & Breakfast (gîte – chambre d’hôte) « Chez Jerry » nous permet d’apprécier la gentillesse et l’hospitalité des irlandais.

J2 – Plateau du Burren

Après un premier jour avec un coucher de soleil qui nous a rempli d’espoir et d’émerveillement, le 2ème jour nous fait revenir à la réalité moins optimiste : pluie, crachin et brume.

Avec notre photographe-professeur, nous mettrons à profit cette météo pour capter l’ambiance particulière et sombre d’une ruine d’un château ainsi que d’un cimetière celtique, ses vieilles tombes et ses croix.

Après cet épisode un peu lugubre, nous changeons de décor pour le plateau du Burren, vaste zone rocheuse, désolée, comportant très peu de végétation.

J3 – Plateau du Burren et falaises de Moher

Avec un temps qui s’améliore, nous voilà parti pour une très grosse journée et un très beau panorama de la région du Burren.
Passage le matin par les Cascades de Ennistimon, éclairées par un soleil timide. Les cascades d’Ennistimon sont un saut de la rivière d’Ennistimon, aux eaux jaunes/brunes puisque presqu’en crue.
Lumière et couleurs particulières et spéciales.

Ensuite, nous enchainons pour le plateau du Burren, mais par un autre côté. Nous découvrons alors un paysage époustouflant de landes, de rochers, d’arbres tordus par le vent, et de route se déroulant vers l’infini.
Un paysage désolé digne de la Patagonie.

Nous longeons ensuite la côte avec un Fjord offrant une très belle vue sur le Connemara en face.

Enfin, la journée se poursuit avec la belle lumière de fin d’après-midi illuminant la ruine d’une abbaye cistercienne à la très belle architecture, et son cimetière engazonné et fleuri.

Pour finir cette journée, nous nous dépêchons pour arriver sur les falaises de Moher au coucher du soleil.

Les falaises de Moher constituent la fin du Plateau granitique du Burren qui se finit en falaises impressionnantes attaquées par l’océan. Les falaises de Moher font environ 200 mètres de haut.

Partie 2 : Région du Connemara

J4 – Arrivée dans le Connemara

Nos vacances en Irlande se poursuivent avec une journée de voiture pour rejoindre le Connemara.
Surtout connu et prisé par les français (grâce à la chanson de Michel Sardou), le Connemara est une région effectivement magnifique. Beaucoup plus verdoyant que le Burren, le Connemara offre des paysages grandioses de lacs, de montagnes, de tourbières, ainsi que des côtes déchiquetées.

Nous faisons une pause photo pour le Lac du Connemara à l’occasion d’un très beau rayon de soleil, pour ensuite rejoindre la ville de Clifden puis notre Bed & Breakfast un peu plus loin vers la côte.

La journée se finit par le coucher de soleil sur la côte rocheuse du Connemara.

J5 – Montagnes et côtes du Connemara

La 5ème journée de notre séjour photo en Irlande nous entraine vers l’intérieur des terres du Connemara.
Très montagneux (jusqu’à 900 mètres d’altitude), le Connemara est aussi une région naturelle et sauvage. En automne, les landes rousses sur les montagnes, les moutons ça et là, et les herbes hautes créent un panorama à couper le souffle et un paysage unique.

Les tourbières, les arcs-en ciel entre les averses et le soleil, ainsi que les fjords à marée basse montrent toute la diversité de la région du Connemara.

Nous passons ensuite rapidement dans la belle vallée de l’abbaye de Kylemore et son lac.

Enfin, nous revenons sur la côte en longeant les plages de sable du Connemara.

J6 – Campagne du Connemara

Nous continuons notre visite de la région du Connemara à la découverte des différents lacs, montagnes et cols.
Après de superbes landes rousses montagneuses avec quelques moutons éparpillés, nous restons plus vers la côte à travers la campagne verte.

Nous nous promenons toute la journée sur les routes sinueuses bordées par les incontournables murets de pierres.

En soirée, nous assistons à nouveau au coucher de soleil sur la côte.

J7 – Landes et plages du Connemara

Le dernier jour est un condensé du Connemara : façades pittoresque des villages, montagnes brumeuses, landes rousses, arbres penchés par le vent, moutons en liberté,

Petits ports et barques de pêcheurs, averses et arc-en-ciel, prairie verte,

Chevaux irlandais, petites routes et murets de pierre,

Côte rocheuse, et coucher de soleil sur la plage.

Cette journée finit le séjour en Irlande en pleine apothéose.

Retour à Paris

Lors de notre retour à Paris et l’attente du train le lendemain, nous en profitons pour nous promener  au Canal St-Martin, quartier République.

C’est un endroit apprécié par les promeneurs, sportifs, et amoureux.

Partie 3 : En résumé

L’Irlande est en définitif un très beau pays à visiter. Des irlandais sympathiques, accueillants et très hospitaliers, des sites touristiques préservés, une culture celtique authentique, des paysages naturels époustouflants, aussi bien montagne que mer, et une campagne très sauvage.