Voyage en Autriche

Par Sébastien Closs, octobre 2004, revu en mai 2005.

TN-P1000696

Ce séjour en Autriche fut assez rapide par rapport à tout ce qu’il y aurait à voir. Des chalets pittoresques du Tyrol aux grands palais de Vienne, l’Autriche vous présente une grande palette de paysages et des villes culturelles chargées d’histoire.

Col de l’Arlberg et St-Anton dans le tyrol autrichien

Après avoir traversé toute la suisse (3h depuis Bâle – Basel de son nom suisse), nous passons enfin la frontière par le col de l’Arlberg. Nous voici dans le Tyrol, en autriche. Le col de l’Arlberg monte à près de 2000 m d’altitude, et représente l’itinéraire le plus touristique pour passer en Autriche (sinon, prenez le tunnel de l’Arlberg).

Nous nous arrêtons un petit peu pour visiter la station de sports d’hiver de Saint-Anton. St-Anton est la pionnière des stations de ski alpin : en effet, c’est en 1907 que l’on donna les premières leçons de ski aux touristes. Le domaine skiable est l’un des 3 plus étendus et difficiles : 86 remontées allant de 1300 à 2650m d’altitude, seules les domaines des 3 vallées (Courchevel, Méribel, Val-Thorens), et Tignes Val-d’Isère pour la France, et aussi St-Moritz, Zermatt, Verbier pour la Suisse peuvent rivaliser.

Village de St-AntonLe col de l'ArlbergVache autrichienne

 

St-Anton est une jolie petite station, bien située, de très beaux chalets largement décorés, et des fleurs (géranium surtout) partout. L’Autriche est accueillante ! Bon, pour le ski on repassera, en été, on voit plutôt des vaches sur les pistes.

Kufstein

Citadelle de Kufstein sur le piton rocheuxAprès notre étape dans les Alpes, nous voici dans un paysage un peu plus plat. Nous visitons la ville de Kufstein, très pittoresque, cachée au milieu des collines environnantes, et la dernière ville de la vallée de l’Inn. Ne manquez pas de visiter la citadelle de Kufstein (Kaiserturm), perchée en haut de la colline et surplombant la ville.

Descendez à pied, puis baladez-vous dans les rues piétonnes du centre-ville, et faites un tour sur le pont, pour admirer la belle vue soulignant l’architecture de la ville. Les maisons sont faites avec une structure en bois, puis remplis avec différents matériaux. Beaucoup de façades sont décorées à outrance avec des fresques et peintures représentant des scènes très diverses (récolte, vendange, nobles propriétaires, traîneaux…).N’oubliez pas la ruelle qui possède une arche reliant les 2 bâtiments de chaque côté de la rue (auberge « Gasthof zur Post »).

Citadelle de KufsteinRuelle pittoresquePlace centraleDécorations des maisons

 

Vous pouvez aussi visiter le château de Mariastein, à 12 km de là.

Linz

Place centrale de Linz, Colonne de la Trinité (1723)Le lendemain, petite incursion en Allemagne, pour prendre un raccourci pour arriver dans la ville de Linz (l’Allemagne fait une petite incursion en Autriche, donc c’est plus court de couper en passer par l’Allemagne). Ne manquez pas la place centrale, très belle en forme d’ovale et datant du 13ème siècle, admirez la colonne de la Trinité (1723) et l’architecture des maisons.

Linz est la capitale de la Haute-Autriche, et est bâtie sur le Danube. Métropole industrielle en constant développement, Linz héberge le fameux Ars Electronica Center, un des musées informatiques les plus renommées au monde. Mais Linz est aussi culturelle. Elle compta parmi ses habitants l’astronome Johannes Kepler, Mozart (brièvement), Beethoven, et Bruckner.

Nous avons ensuite pris le petit train touristique, qui donne un bon aperçu de la ville. La cathédrale et les différentes églises valent le détour (certaines datant du 8ème siècle). A l’intérieur, elles sont très richement décorées, dû au style baroque.

C’était une étape très agréable. Nous avons été surpris par la beauté de cette ville.

Une des nombreuses églises de LinzCloîtreCathédrale de LinzPlace centrale et colonne de Linz

 

Vous pourrez goûter la véritable tarte de Linz, pâtisserie incontournable du lieu.

Abbaye de Melk

La plus grande et la plus puissante abbaye bénédictine d’Autriche. Très riche architecture, très belle décoration, beau parc. On ne dirait pas du tout une austère et vieille abbaye. Digne d’une cathédrale et bien plus colorée, elle entretient aussi un fond bibliothécaire unique au monde (100 000 volumes et 1800 manuscrits anciens de plusieurs siècles).

L’abbaye de Melk date du 10ème siècle, et a été classée patrimoine mondiale de l’Unesco en 2000. Pour l’anecdote, pendant ses campagnes d’Autriche, Napoléon y établit son quartier général entre 1805 et 1809.

Abbaye de Melk

 

L’église abbatiale possède une coupole impressionnante de 65 mètres de haut.

Salzburg

Maison natale de Mozart à SalzburgVille natale de Mozart, Salzburg à un passé culturel important. Visitez la maison de Mozart (Mozart GeburtsHaus), goûtez au spécialités locales « Mozart », visitez la citadelle (forteresse de Hohensalzburg) tout en haut de la colline, puis en descendant, n’oubliez pas le petit cimetière remarquable (cimetière St Pierre – Petersfriedhof).

Enfin, en revenant au centre ville, faites attention aux enseignes et affiches des boutiques de la rue Getreidegasse. Ce sont de véritables oeuvres d’art en fer forgé, en verre, ou encore d’autres matériaux très travaillés. Même les grandes marques ont dû se plier à la tradition (McDonald, Levis entre autres).

Prenez un café sur la terrasse du « Glockenspiel » pour admirer la place et la statue de Mozart.

Vue sur SalzburgPlace du Glockenspiel à SalzburgRuelle pittoresque de Salzburg

 

Attention, à Salzburg, les places de parkings sont rares, la circulation infernale, et la ville très étriquée (coincée entre les montagnes, au fait).

Vienne

Enfin, notre but du voyage était Vienne. La ville est très proche de la frontière hongroise, tchèque et slovaque (environ 50 km). C’est une ville très animée. La vieille ville avec ses rues piétonnes, ses nombreuses églises toutes plus belles que les autres, sa cathédrale, le palais de Schönbrunn et ses jardins, le fameux palais du Hofburg, ou encore ses parcs, ses musées réputés, ses nombreuses salles de concerts (concert du nouvel an au Musikverein) et opéra, le palais du Belvédère,… Tout participe au charme de cette ville impériale.

Résidence impériale depuis plus de 10 siècles (famille des Habsbourg), Vienne conserve toujours une renommée éclatante en tant que métropole artistique.

Château de Schönbrunn

Première étape à Vienne. Le château de Schönbrunn (Schloss Schönbrunn) est le fameux palais de Sissi l’impératrice et du roi Ferdinand. Les travaux de sa construction débutèrent en 1695. Le château de Schönbrunn a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1996.
C’est un très grand château, avec de très beaux jardins conçus par le paysagiste français Jean Trehet.

Schönbrunn comporte une grande galerie ressemblant un peu à la galerie des glaces de Versailles. Dans les jardins, la serre aux palmiers (PalmenHaus) est la plus grande serre de verre et de métal du continent européen, et regroupe 4000 plantes originaires du monde entier (des plantes de l’Himalaya aux forêts tropicales).
Elle fut construite entre 1880 et 1882.

L'entrée et les écuries du château de SchönbrünnLes jardins avec la fontaine de SchönbrünnVue sur les jardins, le château, et la ville de Vienne depuis le château de SchönbrünnLa serre historique du château de SchönbrünnJardins royaux du château de SchönbrünnChâteau de Schönbrünn, ici le palais du prince

 

Nous sommes restés une journée à flâner dans les jardins, et à visiter les salles.

UNO City – Cité de l’Europe

Europe City, quartier High-tech de Vienne

Sans transition, nous visitons la « cité de l’Europe ». C’est un quartier récent, high-tech, avec plein de gratte-ciel et des sièges de sociétés. ONU-City est construite non loin du Danube, à côté du quartier de DonauInsel (plage, vélo, surf et bateaux et paillotes sur le danube).

Vienne est très importante par sa présence diplomatique. Le centre international de Vienne, le quartier UNO-city dans le Donaupark est le siège permanent de plusieurs organismes de l’ONU et de l’OPEP (organisation des pays exportateurs de pétrole). Siégeants à UNO-city, il y a l’agence internationale de l’énergie atomique (IAEA), l’organisation pour le développement industriel (ONUDI), le programme pour le contrôle des drogues (PNUCID), et le bureau des affaires spatiales (OOSA).

Vienne est le troisième siège des nations unies, après New York et Genève.

Hundertwasser Haus

Je dois dire que ce bâtiment est très original. Lors de la construction de cet immeuble HLM en 1984, la ville de Vienne demanda un concept original, différent de ces tours de béton que l’on voit partout. L’architecte était M. Friedensreich Hunderwasser, et pouvait laisser libre cours à son imagination.

Le résultat est un bâtiment alliant le confort de la modernité et l’intégration de l’environnement. La variété des motifs et fantaisies (remarquez les colonnes inclinées, loggia à arcades, galeries, statues, bulbes, en verre, brique ou encore crépi, jardins suspendus…) rend compte de l’originalité de son créateur.

Remarquez la qualité de ces détails de la façade, et n’hésitez pas à passer du temps pour observer.

La façade de la Hundertwasser Haus, avec sa végétationLa façade de la Hundertwasser Haus avec ses colonnes penchéesLe côté de la Hundertwasser Haus

 

Karlskirche

Voilà la Karlskirche. C’est une église assez imposante, superbement située un peu en hauteur, avec un plan d’eau et un petit parc juste devant l’entrée. Elle a été construite en 1716 par Johann Bernhard Fischer von Erlach, à la suite d’un voeu de l’empereur Charles VI pendant la peste de 1713.

L’architecture est remarquable, tout comme les décorations intérieures. Ses deux colonnes permettent de la reconnaître très facilement même de loin. Son architecture surprenante est une association entre deux colonnes imitées de la colonne Trajane (romaine), un portique romain, et un dôme baroque.

Eglise de Karlskirche, avec son plan d'eau et ses colonnesReflets de la Karlskirche dans son plan d'eauEglise de Karlskirche, avec son parc et ses jardins

 

Quartier des musées (MuseumsQuartier)

Le quartier des musées est très impressionnant. C’est une d’esplanade avec des bâtiments très imposants de chaque côté. Musée d’histoire, des beaux arts, d’art moderne, chacun avec des collections renommées. Nous avons visité le musée des beaux-arts, avec plus particulièrement les galeries de peintures. Il y a des Van Gogh, Monet, parmi tant d’autres.

Mais ce quartier n’est pas seulement culturel. C’est également une place de rencontres : cafés, restaurants, espaces verts, manifestions et diverses festivals (de danse avec le ImpulsTanz, cinéma avec la Viennale par exemple).

Musée des Beaux-Arts (en face, le musée d'Histoire)Colonne centrale du quartier des musés à VienneMusée des beaux arts, Museum Quartier, à Vienne

 

MusikVerein (salle de concert)

Là, ce fut un bon moment. Nous sommes allés voir un concert, donné par l’orchestre « Mozart » de Vienne. C’était un programme très varié quand même, et pas du tout rébarbatif. Mais le clou du spectacle, c’était la salle, la superbe salle du concert du nouvel an de Vienne : très belle, dorée de haut en bas, des ornements partout. Mais j’étais étonné par sa taille. Elle est très haute (3 étages environ), mais pas si grande que ça ni en longueur ni en largeur, contrairement à l’impression que l’on a quand on regarde le concert du nouvel an à la télé.

La MusikVerein organise environ 500 concerts de musique classique par an.

Le bâtiment du MusikVerein, salle de concert de VienneL'intérieur de la salle de concert MusikVerein de Vienne

 

Vieille ville, Opéra, et Neue Hofburg

Petite balade dans la vieille ville. Il y a beaucoup de rues piétonnes sympathiques avec des musiciens ambulants autour de la cathédrale. Un peu plus loin, nous arrivons sur une place imposante avec beaucoup d’espaces verts. C’est le quartier de l’Opéra et du palais Neue-Hofburg. Vous pouvez faire un tour en calèche pour vous imprégnez de l’ambiance.

La cathédrale St-Etienne (Stephansdom) est âgée de 8 siècles. Sa toiture double la hauteur de ses murs. De style gothique, la cathédrale est une des plus hautes d’Europe (Strasbourg 142 m, Vienne 136 m). Sa cloche de bronze, la Pummerin, de 21 tonnes, a été coulée à partir de 180 canons pris aux turcs en 1863. Elle se brisa en 1945, et une nouvelle fut coulée avec ses restes.

Entrée des rues piétonnes de la vieille ville de VienneImmeuble de la vieille villeLa cathédrale de Vienne

Le palais du Hofburg est une vraie ville dans la ville. C’était le palais impérial et résidence d’hiver des Habsbourg jusqu’en 1918. Ses plus anciens bâtiments datent du 13ème siècle.

Palais du Neue HofburgUn des nombreux carosses circulant à VienneMusée et quartier du Neue-Hofburg

 

Palais du Belvédère

Ecurie et maison des domestiques, au fond des jardins du Palais du Belvédère de VienneC’est un palais différent et plus petit que le château de Schönbrunn, mais il a quand même une belle classe ! Avec les fleurs et le plan d’eau devant l’édifice, ça force l’admiration. Je dirais qu’il est plus à taille humaine que Schönbrunn, et tout de suite plus sympathique. Nous n’avons pas pu visiter l’intérieur, mais les jardins sont beaux aussi. Le Palais du Belvédère surplombe toute une partie de la ville et offre un magnifique point de vue sur les environs.
Pour l’histoire, c’est ici que fut signé le traité d’Etat mettant fin à l’occupation du pays par les puissances alliées le 15 mai 1955.
Aujourd’hui, le palais abrite diverses collections de peintures (une des 19 et 20ème siècles, et une de peintures baroques), et un musée d’art médiéval autrichien.

Palais du Belvédère de Vienne, avec son plan d'eauLe point du vue sur la ville, depuis le Palais du BelvédèreAperçu des jardins du Palais du Belvédère de Vienne

 

Parc du Prater

Le parc du Prater est le parc le plus grand et le plus connu de Vienne. Il est situé sur la grande île formée par les deux bras du Danube.

Un film de James Bond y fut tourné (course poursuite sur la Grande Roue – 15ème film de James Bond). Une bonne partie du parc est réservé à des attractions de forain. Train fantôme, roues, grand 8 (rollercoaster), et de nombreux restaurants, il y a le choix.

Aperçu des attractions qu'offre le parc du PratenLa colonne à l'entrée du parc du PratenLa grande roue du parc du Praten à Vienne

 

Neues Rathaus – Hôtel de Ville

Enfin, ne surtout pas oublier de passer devant l’hôtel de ville. Ce majestueux bâtiment ne se trouve pas loin de la vieille ville et du Neue-Hofburg. L’été, des animations sont organisées. Par exemple, il y avait un opéra projeté sur écran géant, des petits restaurants de tous les coins du monde montés pour accompagner les animations, des bistrots… De quoi vous faire toute votre soirée.

Rathaus, l'hôtel de ville de Vienne, avec son écran géant pour le spectacle en plein airL'allée et la façade du Neues Rathaus de VienneDétail de l'architecture du Neues Rathaus de Vienne

 

StadtPark (Parc de la ville)

Et pour finir, faites un petit tour dans le parc de la ville. Il y a une belle salle de concert, restaurant gastronomique, et surtout, les statues des musiciens Viennois, dont Joseph Strauss, Schubert, Bruckner, Lehar, et Stolz.

StadtPark de Vienne et salle de concertStatue de Johann Strauss dans le StadtPark de VienneStatue et piédestal de Johann Strauss