Randonnée dans le Tyrol autrichien – carnet de voyage photo

Par Sébastien Closs, voyage et photos juillet-août 2015, carnet de voyage octobre 2015.

Randonnée dans le Tyrol autrichien

Recommandé par des amis, nous découvrons le Tyrol autrichien à l’occasion d’un séjour sportif et gastronomique. Nous découvrons les jolis sentiers et les infrastructures d’altitude.

La station de Serfaus-Fiss-Ladis dispose de nombreux aménagements, autant pour les randonneurs que les familles : base de loisir/base nautique, espaces pique-nique, fauteuils et zones de relaxations au milieu des sentiers, auberges, sentiers thématiques, zones de jeux, et attractions foraines. Le tout dans le respect du paysage.

C’est très bien aménagés et les autrichiens sont très accueillants, avec le sens du service.

Jour 1 : Arrivée à Fiss

Le Tyrol autrichien se situant tout à l’ouest de l’Autriche, ce n’est vraiment pas loin, et pourtant peu de randonneurs français connaissent. Passée la frontière puis le col de l’Arlberg (St-Anton), il reste à peu près 1h de route jusqu’à la station de Serfaus-Fiss-Ladis. C’est en réalité trois villages reliés entre eux par des télécabines et des bus, qui forment une seule et grande station.

Nous avons choisi de séjourner à Fiss : un peu moins connu et fréquenté que Serfaus, ce village dispose de plus de possibilités d’hébergement (et des prix un peu plus intéressants). Ladis, quant à lui, est un vieux village typique de montagne, le moins développé touristiquement.

Après notre arrivée et le pot d’accueil de l’hôtel, nous faisons un petit tour à pied dans le village de Fiss.

 

Jour 2 : Sentier du Panorama Weg

Avec du brouillard et des nuages bas, nous démarrons doucement et commençons par acheter un topo-guide à l’office du tourisme (attention aux horaires), puis montons en télécabines à la station intermédiaire (Mittelstation – 1920 m) de la Schönjochbahn.

Nous relions Komperdell (1965 m) par le sentier facile du Panorama Weg qui longe le versant et suit le niveau. Komperdell est un alpage très joli, avec un petit lac et deux auberges. C’est aussi la station intermédiaire des télécabines venant de Serfaus et allant jusqu’à Lazid (2346 m). Il y a aussi une aire de jeu pour enfant (Murmliwasser) avec un ruisseau, un petit lac et quelques animaux.

Nous revenons par le même sentier jusqu’à Möseralm avant de redescendre à Fiss en télécabines.

 

Jour 3 : Sentier des marmottes (Murmeltierweg)

Nous allons jouer au yoyo pour rejoindre le sommet de Lazid sans trop faire d’efforts : nous montons en télécabines jusqu’à Möseralm, pour marcher 15 min sur le Panorama weg et redescendre sur Serfaus par d’autres cabines (ligne du Sunliner), puis remonter en cabines à Lazid, au-dessus de Komperdell. Ouf.

Au départ de Lazid (2500 m d’altitude), nous attaquons enfin le sentier des marmottes. Il fait le tour du fond de la vallée via le lac du Furglersee, et descend jusqu’à Komperdell (1965 m).

Nous nous faisons un plaisir de prendre le goûter au restaurant de Schalberalm et sa belle terrasse, et rentrons à Fiss où nous arrivons au début de la « fête des Fontaines » (sorte de fête des rues avec musique et stands de produits traditionnels).

 

Jour 4 : Sentiers thématiques – Fisser Gonde et Hexenweg

Par une matinée de brouillard, nous montons au sentier thématique du Fisser Gonde, qui explique la géologie et la nature (faune et flore) de la région.

Nous revenons à Fiss par le sentier des sorcières (Hexenweg), très bien fait, et humoristique : des balais sont accrochés aux arbres, des sons se déclenchent à notre passage, des figurines vous regardent, et des panneaux indicateurs vous mènent en bateau (« maison » dans 3 directions par exemple).

Nous rentrons à l’hôtel juste au début d’une grosse averse, qui va se prolonger en bonne pluie tout le reste de l’après-midi.

 

Jour 5 : Visite de Serfaus

Comme le temps est très incertain, nous allons visiter Serfaus. Le terminus du bus se site au bas de Serfaus, qui est un village complètement interdit aux véhicules. Nous prenons ensuite le petit métro, qui nous emmène jusqu’en haut du village, au départ des télécabines. De là, nous flânons en ville tout en redescendant tranquillement.

La météo s’améliorant, nous partons découvrir le circuit thématique des ours (Bären caching park), en réalité une partie des alpages équipée avec de grandes statues d’ours en bois, grandes au point de pouvoir s’y cacher dedans.

Après avoir joué aux grands enfants, nous redescendons vers Komperdell puis rentrons à Fiss en télécabines et bus.

A Fiss, nous découvrons enfin le lac du Wolfsee, à 10 min de l’hôtel. C’est un lac très bien aménagé, avec un chemin qui en fait le tour, des tables à pique-nique, des sièges à bascule, et une zone de jeux pour enfant.

 

Jour 6 : Sentier du Spinnseesteig

Avec un très beau temps, nous démarrons fraîchement (2°C) notre randonnée du Spinnseesteig à partir du Fisserjoch (en haut des Schönjochbahn), à 2436 m d’altitude.

Le circuit du Spinnseesteig fait une boucle dans un cadre alpin de haute altitude : crêtes, pierriers, descente vers un col, montée vers deux lacs qui se méritent (Oberer et Unterer Spinnsee – 2630 m d’altitude), redescente le long d’un ruisseau jusqu’à Schöngampalm (1878 m d’altitude), puis remontée jusqu’au point de départ.

Ce sentier nécessite une (très) bonne forme physique : plus de 1000 m de dénivelé (en montée et en descente) et dure plus de 5h. Etant donné les horaires des télécabines (8h30 – 16h30) et notre forme physique, nous n’en ferons qu’une partons et reviendrons sur nos pas.

Nous passons les crêtes et descendons dans les pierriers en direction du Oberer Spinnsee. Nous nous arrêtons avant, à l’intersection avec le chemin 17 qui va vers le col de Brunnenjoch et faisons la pause de midi. Le premier lac est encore à plus d’une heure de montée raide ! Nous revenons par les mêmes crêtes jusqu’à FisserJoch et avons encore tout le temps d’admirer le panorama – et le goûter.

 

Jour 7 : Village de Ladis

Nous faisons simplement un petit tour du village de Ladis (beau lac et château), sous une grosse pluie battante qui durera toute la journée.

 

Jour 8 : Photos de fleurs (macro) au Panorama Weg

Toute l’humidité de la pluie de la veille se transforme au petit matin en brouillard et nuages. Nous partons au Panorama Weg pour une séance photo de fleurs en macrophotographie. La lumière diffuse dûe au brouillard et les gouttes d’eau sur les plantes créent une ambiance parfaite.

La pause de midi nous permet de retrouver l’auberge de Schalberalm, de déguster des spécialités locales dans une très bonne ambiance accueillante, et d’échapper à une grosse averse.

Nous revenons à Fiss l’après-midi par le Panorama weg, accompagnés de belles éclaircies, et en descendant le long de la luge d’été du Fisser Flitzer (500 m de dénivelé).

 

Jour 9 : Sommet du Brunnenkopf

Après avoir eu un aperçu des crêtes surplombant Fiss lors de notre randonnée du Spinnseesteig, nous avons envie d’aller plus loin.

Nous partons à nouveau du Fisserjoch (arrivée des télécabines – 2436m), et marchons sur la crête. Là, un petit détour permet d’admirer le panorama grâce à un observatoire et une table d’orientation. A côté, il y a le « Crystal Cube » : un cube tout en miroir, qui abrite une table pour 6 personnes. Vous pouvez le réserver pour un repas ou un goûter, et tout est organisé pour un moment haut-de-gamme.

Nous continuons sur les crêtes et passons ainsi les sommets du Zwölferkopf (Crystal Cube), le Oberer Sattelkopf (2596 m), le Vorderer Brunnenkopf (2685 m) avant de descendre vers le col du Brunnenjoch avec une petite portion en simili via-ferrata (chaînes et marches en fer dans les rochers).

Nous continuons la descente par le sentier du Quellensteig jusqu’à Komperdell (1965 m), puis reprenons le panorama weg jusqu’à Möseralm.

 

Jour 10 : Frommesalp

Nous décidons d’explorer un versant que nous ne connaissons pas encore : vers FrommesAlp.

Nous démarrons à nouveau de Fisserjoch, mais allons au sommet du Schönjoch (2493 m), puis à la croix de Frommeskreuz (2247 m), et descendons à travers les bruyères vers Frommesalp puis Fiss (1436 m).

Nous décidons ensuite de refaire une petite visite à Ladis, mais par beau temps : le petit lac et le château sont bien plus pittoresques cette fois.

Le soir, nous assistons au spectacle impressionnant des orages sur les montagnes.

 

Jour 11 : Sentier thématique des 6 sens

A nouveau par le Panorama weg, nous rejoignons les hauteurs de Serfaus jusqu’à Komperdell. Le chemin des 6 sens, bien aménagé avec des ateliers pédagogiques, nous amène à l’Erlebnispark Hög, qui est une base nautique et de loisirs (jeux pour enfants, pédalo, restaurant, luge d’été, etc…).

Nous continuons la descente jusqu’à Madatschen (1500 m d’altitude), puis une petite portion de route jusqu’à Serfaus (1427 m).

Après avoir traversé Serfaus par le métro, nous terminons la randonnée à travers les prairies fleuries jusqu’à arriver à Fiss.

 

Jour 12 : Sentier du Murmeltierweg

Par un très beau temps, nous retournons au sentier des marmottes (murmeltierweg) en espérant avoir plus de chances que la dernière fois. Nous mangeons au lac du Furglersee (2458 m d’altitude) et arrivons à Komperdell.

Nous profitons du beau temps en prenant le goûter à l’auberge du Schalberalm, au milieu des alpages, avant de rentrer à Serfaus et Fiss en télécabines.

 

Jour 13 : Sommets des Unterer et Mittlere Sattelkopf

Avec un risque d’orage prévu dès 14h, il ne vaut mieux pas prévoir de longue marche. Au départ de Schönjoch, nous prenons le sentier 20 à travers les paravalanches et les prairies à marmottes pour atteindre le Mittlerer Sattelkof. Nous faisons évidemment une grande pause pour observer une petite famille de marmottes.

La suite de la descente est un peu plus raide, pour parvenir au Unterer Sattelkopf puis rejoindre le Panorama weg à la hauteur des Waldbahn. Le Panorama weg nous ramène ensuite vers la station intermédiaire (Mittelstation) des télécabines de Schönjoch.

 

Jour 14 : Luge d’été du Fisser Flitzer

Dès l’ouverture le matin, je monte en cabines à Möseralm pour redescendre en luge d’été du Fisser Flitzer. La descente est longue : 600 m de dénivelé, 2 km, 19% de pente, 5 min de descente.

La piste passe à travers des décors originaux : à côté d’un village indien en tipi, dans des tunnels décorés (jungle, glacier..), dans une ferme en bois, ou encore dans le bateau de Pirates des Caraïbes. La fin sera ponctuée par un dinosaure guettant tous les passages.

 

Infos pratiques

  • Voiture: les télécabines arrivent dans les villages. Vous n’aurez donc pas besoin de prendre la voiture pour aller à un départ de randonnée. Très appréciable.
  • Remontées mécaniques: toutes les télécabines fonctionnent en été, et sont inclues avec les navettes de bus dans le Wanderpass (pass du randonneur). Ce pass est inclus dans le prix de votre réservation d’hôtel ou d’appartement.
  • Hôtels: les hôtels sont d’une meilleure gamme qu’en France. Vous avez donc le même service pour moins cher, ou de bien meilleures prestations pour le même prix.
  • Repas: beaucoup d’hôtels proposent la demi-pension pour à peine plus cher. Et leurs repas sont excellents et même gastronomiques. N’hésitez pas.
  • Toutes les informations sur le site Internet de Serfaus-Fiss-Ladis